l'oeuvre de Véro

Vero   ICI L'OEUVRE DE VERO 

UNE GRANDE ARTISTE QUI

VA VOUS FAIRE PARTAGER

SES OEUVRES TEXTES,PAROLES

UNE VIE D'ARTISTE BIEN

REMPLIE QUI VA VOUS FAIRE VIVRE 

SON UNIVERS DE VIE

A TRAVERS SES TEXTES D'UNE TRES GRANDE INTENSITE .

UNE FRAYEUR QUI VRILLE

Elle fait peur cette guerre 
Elle est affreuse celle ci
Puisqu'ell' parle nucléaire  
Va t on perdre proches et amis

Si il appuie sur le bouton
Le fou de notre monde
I offrira nous le sentons
A tous une fin immonde 

REFRAIN : Demain est ce que les hommes
                   Nos maris frères pères et fils
                    Seront ils des soldats comme 
                   Les gars là bas en sacrifice 
                   Les femmes sœurs mère et filles
                   Ont cette frayeur qui vrille

Ce n'est pas un exercice
Dans nos cœurs sonnent l'alarme
Pour nos petits et réservistes 
S'ils doivent prendre les armes 

Aujourd'hui les cyberattaques
Et la crainte de l'atomique 
Frôlent les esprits qui cavalent
Face à la folie  qui panique

REFRAIN

L'on ne connaît pas la suite 
Pour la vie qui devient chère 
Que l'on ne voudrait pas réduite
Aujourd'hui aux portes des enfers

Sera-t-elle comme les autres
Baignée du sang des innocents 
Peut être le mien vôtre et nôtre
Je crie ma peur en grimaçant 

REFRAIN

©Véro auteur-parolière (véronique séruch)
Tous droits réservés - 2022
Blason

..................................................................................L'AMOUR EN POUSSIERE

Je t'aimais au delà de tout

Mais ils sont morts nos rendez-vous

Et plus jamais ne reviendront

L'amour que j'avais sous passion

Elle s'est enfuit ta musique

Et tes notes romantiques

Je ferai taire mes refrains

Puisqu'ils s'écrivent sous mot fin

REFRAIN : Nous étions partis pour s'aimer

Mais c'est fini c'est décidé

Il ne reste que poussière

De la douce affection d'hier

Nos pleurs scellent la défaite

De notre tendresse en échec

Je ne ferai pas de pamphlets

Emplis de reproches et regrets

Notre histoire s'arrête là

Et ne mérite pas un combat

C'est à l'encre fatale

Que je consigne en point final

Le décès de notre roman

Qui s'envole au souffle du vent

REFRAIN

Il n'y a plus de toi et moi

Mais pour toujours un moi sans toi

Une agonie d'un nous banal

Qui n'a servit qu'à faire mal

Elle est finie la romance

Mais elle était vraie je pense

Un jour tu vas la regretter

Mais il ne fallait pas en jouer

REFRAIN

(c)Véro auteur-parolière (véronique seruch)

Tous droits réservés - 2018

 

....................................................................................................................................................................................

 

IL NE FAUT PAS POURSUIVRE L'AMOUR

A quoi bon chercher la suite

D'une conclusion programmée

A quoi bon une poursuite

Après un amour déjà gommé

Pourquoi continuer la course

Aux illusions condamnées

Depuis l'orée de la source

Jusqu'aux serments abandonnés

REFRAIN : Il faut vivre vers demain

Mais pas sous les averses

D'un passé fait que de chagrin

Et un vide de tendresse

Qui nous meurtri et nous blesse

Si l'on poursuit les détresses

Il doivent se taire nos yeux

Nos cœurs sur l'ultime chapîtr'

Quand on voit se voiler le bleu

Pour un noir qui ne nous quitte

De nouveaux faux souvenirs

Chargeraient nos mémoires

Pour encor nous faire souffrir

Jusqu'à notre dernier départ

REFRAIN

Lorsqu'une étoile s'éteint

Il ne reste que poussière

Et plus jamais rien ne se peint

Que la peine en regrets d'hier

Rien n'est fort quand tout est mort

Et brûl' les retours de flammes

Il faut fuir alors le décor

Qui nous fait verser des larmes

REFRAIN

(c)Vero auteur-parolière (véronique seruch)

Tous droits réservés - 2018

 

............................................................................................................................................

MOURIR POUR D’AUTRES

Les machines sont débranchées

Sous les larmes de mes amis

Qui sur mon lit se sont penchés

Pour mon dernier souffle de vie

Mais je suis heureux dès ce soir

Tout en moi fait un voyage

Vers le chemin d’un certain espoir

Pour d’autres corps et visages

REFRAIN : il ne faut pas être triste

Je ne vais pas partir en vain

Et ne suis pas égoïste

Je m’offre à ceux qui sont atteints

Pour les parents et les enfants

Qui me feront vivre longtemps

Ne pleurez pas ainsi sur moi

Je vais ailleurs mais reste là

Par mes poumons mon cœur mon foie

Chez ceux qui souffrent mon trépas

Je suis en mort cérébrale

A quoi sert d’être un légume

A présent tout m’est bien égal

Je ne prendrai plus ma plume

REFRAIN

Ils vont prendre mes reins mes yeux

C’est avec joie que je l’offre

Pour le bonheur je dis tant mieux

Plus léger sera mon coffre

Servez- vous donc de mon meilleur

Ce n’est pas un sacrifice

Mais un don fait à mon bon cœur

Comme toujours en altruiste

REFRAIN

©Véro auteur-parolière (véronique séruch)

Tous droits réservés - 2016

Ajouter un commentaire

Anti-spam