clairenetradiolesite

UN REGARD SUR L'INFO (live bfmtv)

NOUS SOMMES LE 

25 FEVRIER

Accusations de viol : Tariq Ramadan trahi par ses horaires d'avion ?

 

Le 9 octobre 2009, l'islamologue serait arrivé à Lyon plus tôt qu'il ne le prétend : des documents publiés vendredi compromettent sa défense.

 

Cela fait désormais trois semaines que Tariq Ramadan est en détention provisoire, à la suite des plaintes déposées par deux femmes fin octobre – deux affaires de viol, dont l'un sur personne vulnérable. Dans l'affaire concernant "Christelle", la deuxième femme à avoir porté plainte, l'islamologue avait fourni un emploi du temps précis de sa journée du 9 octobre 2009.

Il affirmait ainsi n'être parvenu à l'aéroport de Lyon qu'en fin d'après-midi en provenance de Londres, à 18h35, avant de participer à une conférence organisée par l'UJM (Union des jeunes musulmans) vers 21h. Une version qui fragilisait le témoignage de la jeune femme, qui déclarait avoir été violée "deux ou trois heures" avant la conférence.

 

La justice décide de maintenir en détention Tariq Ramadan

 

Or la réservation d'avion qui mentionnait cet horaire a mystérieusement disparu du dossier au parquet de Paris, avant de réapparaître lors de la garde à vue au début du mois, révélait "le Parisien" le 5 février. Plus troublant encore : selon des documents publiés vendredi par le site d'informations Le Muslim Post et le quotidien "Libération", Tariq Ramadan serait en réalité arrivé beaucoup plus tôt à Lyon. Il aurait en effet pris un vol depuis Madrid, sur la compagnie Iberia, dont l’arrivée était prévue à... 11h15. 

LeMuslimPost@LeMuslimPost

@LeMuslimPost
Dans l’affaire , les avocats de la défense affirment que le professeur est arrivé à Lyon à 18h35 le 9 octobre 2009 et qu’il ne pouvait donc pas être avec l’une des plaignantes, comme celle-ci l’affirmait.https://lemuslimpost.com/affaire-tariq-ramadan-enquete-defense-baclees.html …

07:16 - 23 févr. 2018

Affaire Tariq Ramadan : enquête et défense bâclées

Dans l'affaire Ramadan, les avocats de la défense affirment que le professeur est arrivé à Lyon à 18h35 le 9 octobre 2009 et qu'il ne pouvait donc pas être avec l'une des plaignantes, comme celle-ci...

Nouvelles auditions la semaine prochaine

Dans un mail daté du 1er octobre consulté par le Muslim Post, l'entourage de Tariq Ramadan écrit ainsi à l’UJM pour indiquer que le conférencier compte désormais venir de Madrid et non plus de Londres, et qu'il atterrira à Lyon en fin de matinée.

Dans des documents publiés sur le site d'informations, on voit que Tariq Ramadan prévoit de quitter Londres pour Madrid le 8 octobre, puis de rallier Lyon le lendemain, via le vol Iberia-8708. Contacté par "Libération", l'avocat du théologien, Me Yassine Bouzrou, affirme qu'il n'y a "aucun élément à ce sujet dans le dossier d'instruction".

Justement, pourquoi cette pièce n'a-t-elle pas été versée au dossier ? En début de mois, le comité de soutien à l'islamologue prévenait que ses réservations d'avions ne prouvaient rien et que "ceux qui connaissent le rythme de vie de Tariq Ramadan savent qu’il lui arrivait de réserver et de changer ses réservations en dernière minute".

Après avoir ordonné une expertise médicale, qui a jugé la santé de Tariq Ramadan (il dit souffrir d'une sclérose en plaques et d'une neuropathie) compatible avec la détention, la justice a décidé jeudi de rejeter son recours contre sa détention provisoire. De nouvelles personnes doivent être auditionnées à Lyon la semaine prochaine par la 2e division de police judiciaire chargée de l'enquête, selon "Libération". 

T.V.

...........................................................................................

Maréchal-Le Pen veut "make France great again"

Celle qui avait annoncé en mai 2017 qu'elle se mettait en retrait de la vie politique a fait son retour jeudi sur une scène de Washington (D.C). Invitée du Conservative Political Action Conference, grand congrès annuel des conservateurs américains, Marion Maréchal-Le Pen a profitéd'un passage de 10 minutes à la tribune pour encenser Donald Trump et exprimer sa volonté de "rendre à la France sa grandeur".

 

A deux semaines d'un congrès de "refondation" du Front national, l'ex-députée de 28 ans s'est exprimée en anglais devant un public conquis qui lui lançait des "vive la France". "Je ne suis pas offensée lorsque j'entends le président Donald Trump dire 'l'Amérique d'abord'", a-t-elle expliqué : "En fait, je veux l'Amérique d'abord pour le peuple américain, je veux la Grande-Bretagne d'abord pour le peuple britannique et je veux la France d'abord pour le peuple français."

Pas de grosse surprise idéologique dans son discours. Ses cibles : l'Union européenne ("Je vis dans un pays où 80%, vous m'avez bien entendu, 80% des lois sont imposées par l'Union européenne.") et l'immigration ("Après 40 ans d'immigration massive, de lobbyisme islamique et de politiquement correct, la France est en train de passer de fille aînée de l'Eglise à petite nièce de l'islam"). Et d'assurer à son public qu'on "entend maintenant dans le débat public qu'on a le droit de commander un enfant sur catalogue, qu'on a le droit de louer le ventre d'une femme, qu'on a le droit de priver un enfant d'une mère ou d'un père".

...........................................................................................

"Non, l'homosexualité n'est pas contre nature. La preuve par les animaux"

 

TRANCHÉ. L'écrivaine et journaliste scientifique Fleur Daugey publie "Animaux homos" (Albin Michel).

 

"Est-ce que vous imaginiez que Flipper le dauphin puisse être homosexuel ? Eh bien oui, c'est possible." Dans son livre "Animaux homos, histoire naturelle de l'homosexualité", publié chez Albin Michel, la journaliste scientifique Fleur Daugey vulgarise : elle a fouillé dans les écrits historiques et autres études scientifiques pour retracer l'interprétation de l'homosexualité, de l'Antiquité à nos jours.

D'Aristote, elle a retenu que chez les cailles et les perdrix "liscencieuses et lascives", elle se résumait à un choix "par défaut". "Une idée qui persiste" note-t-elle : d'aucuns croient encore que l'être humain se révèle homosexuel par échec avec le sexe opposé. 

Sexodiversité

Autre exemple de pratique que l'Homme emprunte à son ancêtre Animal : la sexodiversité. "Un mot inventé pour parler de la flexibilité sexuelle au sein d'une même espèce", précise cette éthologue de formation. Lesbiennes, gays, bi, trans : nous n'avons  rien inventé.

Explications : "Pour qu’une espèce survive, on va essayer d’avoir la plus grande diversité génétique possible. Mais on oublie souvent la diversité comportementale dont fait partie la sexodiversité."

Revenons à Flipper. Chez les grands dauphins, les relations stables sont celles des couples homosexuels. Pourtant, "à l'âge adulte, ces alliés coopèrent pour poursuivre, capturer et retenir une femelle fertile afin de s'accoupler avec elle. (...) Les pratiques homosexuelles de ces mâles pourraient aussi constituer un entraînement nécessaire afin de s'accoupler efficacement avec une femelle, car il est aisé pour elle d'échapper à un prétendant".

La pérennisation des espèces est assurée. Pour autant, le livre ne dit pas si les femelles dauphins ont elles aussi #balancéleurporc. 

 

...........................................................................................

Propos de Laurent Wauquiez : Valérie Pécresse est "consternée"

 

 

Une preuve supplémentaire de l'existence de "deux droites", juge Valérie Pécresse.


Valérie Pécresse est "consternée". Invitée ce jeudi 22 février de RTL, la présidente LR de la région Ile-de-France a dénoncé les propos de Laurent Wauquiez "qui divisent et affaiblissent la droite". 

"Je ne laisserai pas attaquer mon bilan ministériel, mes réformes au gouvernement", a déclaré la présidente de la région.

"On voit très clairement aujourd'hui qu'il y a deux droites, il y a une droite des décibels et une droite de la crédibilité", a affirmé la présidente du mouvement Libres !. 

Selon des extraits de propos tenus par Laurent Wauquiez devant des élèves de l'EM Lyon diffusés lundi par "Quotidien", sur TMC, le président des Républicains a dit de Valérie Pécresse : "Le nombre de conneries qu'elle peut faire !".

"Une plaisanterie"

Très rapidement après la révélation des propos de Laurent Wauquiez, 16 élus Les Républicains du conseil régional d'Ile-de-France présidé par Valérie Pécresse lui avaient demandé mardi dans un courrier de "retirer" les propos qu'il a tenus sur leur présidente, et de s'en "excuser" auprès d'elle.

Se disant "très choqués" par cette déclaration, les élus estiment que même si ces "propos volés n'avaient pas vocation à se retrouver sur la place publique", ils "ont été prononcés devant plusieurs dizaines de personnes et constituent une attaque d'une personnalité de notre famille politique dont vous dirigez le parti. Cette attaque n'est pas acceptable".

 

"Des méthodes de voyous" : Wauquiez assume (sauf pour Sarkozy) et va porter plainte

 

"C'était juste une plaisanterie", avait répondu Laurent Wauquiez mardi soir sur BFMTV, sans s'excuser. 

L'Obs

Commentaires

  • Sebastien Madagascar
    • 1. Sebastien Madagascar Le 01/03/2017
    QUEL LACHE ET QUEL MENTEUR CE FILLON!!!!!...........PIRE QUE TOUS.
  • Sebastien Madagascar
    • 2. Sebastien Madagascar Le 19/02/2017
    Quel connard et les connes et cons qui ont voté pour cet inculte!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.