clairenetradiolesite

"VOTRE METEO CLAIRETNET"

DIMANCHE 25 FEVRIER

Sur la Corse, l'est de PACA et les Alpes frontalières, les nuages restent prédominants et s'accompagnent parfois de pluie, ou de neige en moyenne montagne dès 800 à 1000m d'altitude en matinée. Les précipitations sont temporairement modérées notamment en Corse. En fin de journée, la limite pluie-neige descend jusque vers 500m d'altitude puis localement 300m en soirée jusqu'à atteindre parfois le littoral du Var et des Alpes Maritimes dans la nuit de dimanche à lundi. Sur l'ouest de PACA, les nuages parfois accompagnés de pluie ce matin font place à un ciel lumineux cet après-midi. 
Ailleurs, un temps calme, sec et bien ensoleillé domine même si quelques nuages encombrent le ciel du Centre-est et les Alpes en matinée, et même si quelques nuages élevés survolent le Sud-ouest. 
L'ambiance est toujours hivernale. La sensation de froid est accrue par le vent de nord-est qui se renforce en atteignant 50 km/h sur la moitié nord, parfois 70 km/h près des côtes de la Manche, près de Genève et dans la vallée du Rhône. En fin de journée, le vent atteint parfois 80 km/h dans la vallée du Rhône et sur les côtes corses.
Le froid s'accentue sur le nord-est, les minimales atteignent -4 à -7 degrés sur le Grand Est, avec une température ressentie sous l'effet du vent proche de -10 à -14 degrés. Il fait 0 à -4 ailleurs en général, 0 à +2 degrés près du littoral atlantique et sur le sud-est de Midi-Pyrénées, +2 à +6 près de la Méditerranée. Le froid s'installe sur la moitié nord en journée. Les maximales restent négatives sur le Grand-Est et atteignent difficilement +1 à +4 degrés ailleurs au nord, 4 à 8 de la Bretagne au Poitou-Charentes et au sud de Rhône-Alpes, 6 à 12 sur le Sud-ouest et 9 à 14 autour de la Méditerranée.

..........................................

 

Qu'est-ce qu'une vague de froid ?

 

Une vague de froid est un épisode de temps froid caractérisé par sa persistance, son intensité et son étendue géographique. On parle de vague de froid lorsque l'épisode dure au moins deux jours et que les températures atteignent des valeurs nettement inférieures aux normales saisonnières de la région concernée. Le grand froid, comme la canicule, constitue un danger pour la santé de tous.

Les périodes de grand froid sont propices à la survenue d'autres phénomènes météorologiques potentiellement dangereux, comme la 
neige et le verglas, qui peuvent affecter gravement la vie quotidienne en interrompant la circulation routière, ferroviaire ou le trafic aérien.

En France métropolitaine, les températures les plus basses de l'hiver surviennent habituellement en janvier ou février sur l'ensemble du pays. Mais des épisodes précoces (en novembre ou décembre) ou tardifs (en mars) sont également possibles.

Neige et froid le 29 novembre 2010

..........................................

 

...............................................................

Plan grand froid : comment ça marche ?

Du 1er novembre au 31 mars*, Météo-France assure une surveillance de l'intensité du froid pour les différents acteurs du dispositif**. Les températures minimales et maximales, le vent et les températures ressenties associées prévus sont calculées pour une ou deux stations de référence de chaque département.

Ces températures ressenties sont le principal critère considéré par les prévisionnistes de Météo-France pour déterminer le niveau de vigilance "grand froid". D'autres indicateurs météorologiques comme par exemple l'humidité, le taux de confiance dans la prévision, la durée du froid, l'étendue géographique peuvent également être pris en compte dans la décision finale de la couleur de vigilance.

 Picto grands froids
Le pictogramme « Grand froid » de la carte de vigilance météorologique © Météo-France

Lorsqu'un épisode de grand froid est prévu, Météo-France alerte les autorités qui décident des éventuelles mesures préventives et curatives à mettre en œuvre en fonction de l'impact prévisible ou avéré de la vague de froid. Elles répondent aux besoins sanitaires et sociaux des populations, notamment les plus vulnérables.

* : La période d'activation peut être avancée ou prolongée si les conditions météorologiques l'exigent.
** : services des ministères de la santé, de la cohésion sociale et de l'intérieur (DGS, ARS, InVS, Cire, aux DGCS, DDCS, DDCSPP, aux DRJSCS, et pour la région parisienne aux UT- DRHIL et DRHIL, Cogic, COZ et préfectures)

Les situations météo propices aux vagues de froid

 

Trois grands scénarios météorologiques peuvent donner des épisodes froids sur l'Europe. Au cours d'une vague de froid, la situation météorologique peut suivre l'un de ces trois scénarios ou les trois successivement.

  • Un flux de nord apporte de l'air polaire jusque sur la France entre un anticyclone positionné vers l'Islande et le Groenland et une dépression sur la Scandinavie. Cette situation dure rarement plus de quelques jours. Elle donne sur l'Hexagone un temps perturbé, instable et assez froid.
  • Un flux d'est ou de nord-est apporte de l'air très froid et sec, accompagné d'un vent d'est ou de nord-est glacial sur l'Hexagone. Ce flux résulte soit d'un anticyclone situé vers la Scandinavie, soit d'une extension de l'anticyclone de Sibérie. Cette configuration peut perdurer jusqu'à une dizaine de jours. La sensation de froid est alors renforcée par le vent. Ce scénario était dominant durant les vagues de froid de février 1956 et de janvier 1963, deux des plus marquantes depuis 1950.

Lac du bois de Boulogne gelé en février 1956

Lac du bois de Boulogne gelé en février 1956 © Météo-France

  • Un flux d'est ou de nord-est froid humide et perturbé apporte de la neige sur tout le pays, y compris sur le littoral méditerranéen. L'action de l'anticyclone situé sur l'Europe du nord (Scandinavie ou extension de l'anticyclone de Sibérie) est contrariée par une zone dépressionnaire généralement positionnée sur l'Europe du sud. Cette situation peut durer jusqu'à une semaine. Au cours des éclaircies nocturnes, les températures peuvent atteindre des valeurs particulièrement basses sur les sols enneigés. C'est ce qui s'est passé durant les vagues de froid de janvier 1985 et janvier 1987.

 Situation météorologique du 17 janvier 1987, de nombreux records de froid sont relevés surtout dans la moitié sud-ouest du pays
Situation météorologique du 17 janvier 1987, de nombreux records de froid sont relevés surtout dans la moitié sud-ouest du pays © Météo-France 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.